top of page

Actualités

Les premières missions médicales ont eu lieu l’hiver 2019-2020. Elles ont repris en décembre 2022 après la pandémie et se continuent dans les villages avec des binômes médecin/infirmier, parfois assistés d'un logisticien. Elles proposent des soins de premier secours, gratuits, au sein d'une quinzaine de villages situés en périphérie de Bodhgaya. L'activité est intense : pas moins de 800 patients examinés entre 2019 et 2022 !


Dans ces villages pauvres, la malnutrition est omniprésente et touche toutes les tranches d'âge. Malgré l'accès à l'eau, l'hygiène reste précaire, favorisant ainsi les maladies de peau : gale, teignes, impétigo, suppurations...


Chez ces paysans travaillant dur, des maux récurrents surviennent : douleurs du rachis et des genoux, fatigue chronique. L'alcool, officiellement interdit dans l’État du Bihar, fait également des ravages : hépatites dues à un alcoolisme détourné (usage d'antigel de voiture notamment). Avec en moyenne quatre enfants par foyer, les femmes paient un lourd tribut sanitaire: anémie, douleurs diffuses, fatigue, troubles gynécologiques...

Par ailleurs, l’association KTM achète des couvertures chaudes distribuées au sein de trois villages, soulageant ainsi un peu les douleurs liées au froid.

petite fille en auscultation_edited.jpg

Les missions médicales ont repris dès le 1er décembre 2023 et se poursuivront jusqu'au 25 février.

Les médecins effectuent des visites en étoile, à une demi- heure de route, dans les villages avoisinant Bodhgaya. En moyenne, le binôme médecin/infirmière  de janvier 2024 voit entre 24 et 30 patients par jour, dont 80% de femmes (144 patients vus du 9 au 19 janvier).

 

Ashish, notre chauffeur et interprète, est partie prenante de l’aventure médicale en traduisant les signes fonctionnels des patients. Odile l'infirmière assiste Marc, le médecin généraliste et acupuncteur, dans les consultations : pesée, prise de température, de la tension et du pouls, pansements, délivrance des médicaments, transcriptions.

 

Les maladies rencontrées sont dominées par les affections rhumatismales : lumbagos, douleurs des rotules, tendinites d'épaule. Elles sont liées aux conditions de travail dans le vent, le froid et l'humidité et aux gestes répétitifs. Viennent ensuite les pathologies respiratoires (rhumes, otites, bronchites, asthme) et les problèmes dermatologiques comme les cas familiaux de gale, eczémas, mycoses, plaies chroniques par grattage intempestif… Pour les enfants, nous rencontrons des troubles ORL, fièvres et dermatoses.

Les missions médicales  déplorent un manque de moyens pour les troubles de vision des quinquagénaires.

 

Pour les membres des équipes médicales participantes, c’est une expérience humaine enrichissante que de voir des enfants joyeux malgré des conditions de vie très éprouvantes !

bottom of page